10 août : St Chely d’Aubrac- Espalion

22 km, une étape tranquille…

Petit déjeuner au gite, je prends mon linge qui était à sécher, je fais mon sac, je pars.

Je retrouve mes deux Compagnons et nous allons chercher Hortense. On part…enfin on s’arrête dans un bar où  Hortense va chercher son sandwich.

 

 

Il y a mon hôte qui me dit que je me suis trompé de chaussettes. Cela ne m’étonne pas du tout, j’echangerai les chaussettes quand j’arriverai à Espalion.

20/30 mn après Hortense à son sandwich, il est 9 heures on part.

Coraline, à du manger du cheval dans la nuit car elle part hyper rapide et nous on la suit.

Une traversée de l’Aubrac, MERVEILLEUX, de la chaleur, mais un paysage à couper le souffle. Quand je suis arrive au bout de l’enfer, j’étais presque déçu, j’aurai tellement voulu que cela continue.

Hortense a fait la Camerawoman pour nous filmer tous les trois. Super sympa, merci Hortense.

On déjeune le midi dans un resto, à St Côme d’Olt  n’ayant rien trouvé pour manger. C’est l’Aubrac.on repars pour Espalion. Hortense nous quitte là. On arrive sans problème à Espalion, joli petit village. Des angevins nous avaient indiqué une pâtisserie pour des tartes à l’abricot, on la trouve, il est 19h et elle ferme à 19h ! Au gîte, on nous dit qu’il y a un marche fermier et qu’il est possible d’y manger. Super on est ravis, on y va…mais à St Chely, il y a la fête des pompiers avec Aligot, et donc le marché fermier est annulé. On mangera au gîte. En attendant on va prendre notre traditionnelle bierre. On y retrouve Charles, Jean-Luc, Aurélie et Nicolas que j’interview avec en fond sonore, sur la fin, un camion diesel  qui démarre, un son très glamour. Ils nous donnent rendez vous à 10h au bar, ils paient leur tournée car ils s’arrêtent. On ira se coucher à la fermeture du bar.

A propos des pompiers de St Chely, ils faisaient un barbecue pour cuire les saussices, dans un bâtiment, il a pris feu ! Ça ne s’invente pas. L’Alligot saucisse a été sans saucisse. Je l’ai appris hier soir à « La Cassagnole »

Laisser un commentaire