25 août : Castet-Arrouy – Marsolan

19 km d’après MMDD mais 21.5 réels.

Départ à 6h20 1 heure après le levé, et avant celui du soleil. Utilisation de la frontale en brassard surtout que je devais marcher sur la route. Il fait bon, il y a beaucoup de brume. Après presque 3 heures de marche en solitaire, j’arrive à Lectoure. Devant la Cathédrale, il y a 4 pèlerins, je les entends ils parlent allemand.

Je bois un café, mais j’ai vraiment l’impression de déranger, une me sens mal à l’aise. Je ne suis pas sur le Chemin. J’y retourne vite et des que je le reprends je suis envahi de frissons, je suis pris en charge par le Chemin. Impression étrange, d’ailleurs immédiatement un habitant de Lectoure vient voir ma camera vissée sur le bâton, cela intrigue beaucoup, c’est un pèlerin qui a fait le Chemin…

Je quitte Lectoure et me retrouver à discuter avec l’un du groupe de 4, il est aussi jeune que moi et s’appelle Christian. On marchera ensemble jusqu’à Marsolan, et lui repartira en milieu d’après-midi. Je fais connaissance aussi de Linda, une des deux allemandes,mais elle seule parle français.

On se retrouvera tous, Linda et sa soeur, le garçon qui est autrichien de Wien, et Christian pour la pause. Il est 12h je suis arrivé, ett je déjeune.

On se retrouvera, car nous allons tous les 5 à Compostelle.

Ils continuent leur Chemin et moi je prends posseession de mon gîte. J’y suis seul.

Philippe, le proprio est venu pour le règlement mais comme je dormais, il est reparti en silence. On respecte un pèlerin.

Quand je dis qu’il y a de la Chaleur Humaine. Impressionnant.

Ce soir mon Ami est à Montréal du Gers 43 km devant moi, je sais que je ne peux le rattraper, mais je l’accepte, c’est aussi cela le Chemin et si je veux aller à Compostelle je dois me respecter. Et pourtant il me manque !

Demain levé à 5h, je pars pour Condom où je dois récupérer mon carnet de chèques envoyé par Aubin et Clémentine. 26 km, je ne vais pas traîner.

Et je ne traine pas car je vais me coucher, il est 20h.

 

 

 

Laisser un commentaire