7 septembre : Roncesballes – Zubiri

21 km, une petite étape.

Vers 5 heures Je me lève vu enfin entendu le bruit. Pas de petit déjeuner, je mange une pechevet du.pain qui mes restait. Je pars a 5h50. Et il caille vraiment. J’enfile mon pantalon, mets ma doudoune, un groupe de femmes partent aussi. Une pancarte nous signale que Santiago est a 790 km, je leur emboîte le pas et je les suis jusqu’à Burgette. Là on peut prendre un petit-déjeuner, j’y retrouve le brésilien et m’installe avec lui. On repars il marche vite, je ne le suis pas. Un autre groupe de 3 hommes me double, je ne veux pas marcher vite. Je n’ai aucune douleur mais je prends quelques précautions, je ne suis pas arrivé à Santiago et eux commencent aujourd’hui, moi j’ai près de 800 km dans les pattes.

Tout la journée je marcherai seul, juste 2/3 km avec Laurent, un Français. Et après quelques pauses j’arrive vers 12h à Zubiri.

La salade du pèlerin au bar resto et à 13 heures je serai le premier a l’ouverture gîte où je suis. C’est très correct, j’ai un lit dans un dortoir 11 lits. Je dînerai ici.

Et comme je suis fatigué j’irai vite au lit, le petit-déjeuner étant à 7heures.

 

 

 

 

Laisser un commentaire