9 septembre : Pamplona

Aujourd’hui, pause à Pamplona.

Mais pas de grâce matinée, les pèlerins se réveillent et bruits de placard, bruits de sacs, enfin du vacarme. Mon voisin est aussi réveillé, sa compagne dort. Ce sont des cyclistes ils ne sont pas pressés de se lever.

Je me lève vers 7 heures pour prendre mon Ptitdej et mes voisins me rejoignent. Catherine et Guillaume, un super contact, les belles rencontres du Chemin même si elle a été éphémère, trop éphémère. On s’était croise hier, il m’avait vu filmer et avec mon béret…

Aujourd’hui, avant de partir, ils ont parlé pour mon film, j’en suis ravi, j’aurai un souvenir d’eux.

Je me suis balladé dans la ville, fais quelques plans, pris ma carte SIM espagnole… en bref je n’ai.pas fait grand chose.

Je voulais faire ma lessive mais C’est la dame de l’ambergue qui d’en occupe, je retrouverai.mon linge propre et sec sur mon lit. Elle m’a même réservé l’auberge pour demain à Puente La Reina.

Hier soir j’avais oublié mon pull au resto, il était mis de côté, aujourd’hui j’ai oublié mon béret là où j’ai mange ce midi, il était mis de côté. Alors je suis allé dormir, une sieste s’imposait.

La depuis deux heures je suis attablé à une terrasse de café près de mon albergue et face à la cathédrale.

Je retourne dîner là où j’étais hier soir, les menus pour les pèlerins sont à 11 Euros et l’ambiance est top. Et en attendant 8 heures je suis sur la plaza de Castilla très animée.

tmp_9871-p_20160909_193314_1_p-320x180-2068800569

Après ce sera la préparation du sac car je compte partir des 7 heures demain, donc un levé vers 6h.

Laisser un commentaire