28 septembre : Terradillos – Bercianos del Real Camino

24 km.

Hier soir un des deux espagnols à fermer la lumière des 9h, il voulait dormir, mais à fou tu le bordel dans la chambre à 5h30, il se levait. Si j’ai l’occasion de le croiser, il ne fera pas de sieste.

Donc je me suis levé tôt et suis parti vers 6h45 avec juste un café. 3 km après j’ai pu prendre le Ptitdej, il y avait Sylvie et Langis. D’ailleurs on se croisera souvent et ce soir on est dans le même gite.

Le parcours aujourd’hui, bien qu’assez proche de la route a été très agréable.

En partant il faisait nuit, des étoiles scintillaient de tous côtés, une guirlande de sapin de noël. J’ai pensé alors à l’étoile qui avait guidé le bateau de St Jacques, je me suis dit qu’elles étaient là. Le ciel découvert nous laisse voire une voix lactée superbe. Et les étoiles ontinuent de scintiller alors que le jour se lève.

tmp_935-p_20160928_082241-320x180489878084

Et tout s’est écroulé, ces étoiles de chaque côté du Chemin qui me faisaient rêver, n’étaient que les feux de signalement d’éoliennes. Peu importe, c’était joli à voir. Une pulsation comme si un coeur battait. ( c’est de Denis le canadien)

Une photo prise par Sylvie, Denis, Langis et moi:

tmp_9617-20160924_094951-240x320-1625521437

Elle a été prise le 26.

J’ai traverse Sahagun, où je retrouve les deux angevins Claude et xxxx.

tmp_6029-p_20160928_103929-320x180-637927063

On passe entre les deux statues qui symbolisent la moitié du Chemin.

tmp_6029-p_20160928_095732-320x180459317800

A Sahagun,je mange un bocadillo et je reprends le Chemin pour Bercianos. Il reste 11 km à faire. A peine 3 heures, tout va bien. Je longe la route. Le Chemin est bordé de platanes, donc de l’ombre malgré le soleil.

tmp_6029-p_20160928_122121-320x180503756176

Il y a des petites bolas, par deux, je ne connaissais pas les fruits du platane. Pourtant…

Le Chemin est tout droit, todo recto, et m’amène à Bercianos dans mon albergue. J’y retrouve les deux Français de Gap, Annie et Hugues, Sylvie et Langis, Denis, Janet et son mari Rob, qui ne parle qu’anglais mais Janet parle 5 langues couramment, ça compense.

Le soir on dine ensemble, j’a.et préparé une salade de fruits et Langis un plat de pâtes avec une sauce tomates super. Un super repas en commun est quel plaisir. Denis ne se faisant pas prié pour chanter.

tmp_6029-p_20160928_202718-320x180-48776444tmp_6029-p_20160928_202728-320x180188973261 Une super soirée entre pèlerins. Ce sera sur le film.

Après la vaisselle et le rangement on rejoint chacun nos lits.

Je me mets à écrire l’article, mais Richard me contacte. Priorité. Et le résumé de la journée vous l’avez avec un jour de retard.

Laisser un commentaire