Pomps – Sauvelade

Je reviendrai sur les jours manquants.

22 Août – 29 km

Debout à  5heures, on a beaucoup de km à faire et la température sera élevée.

Un départ difficile comme cette journée. On est le 22 août, c’est le jour du départ de Richard vers la Colombie. Et si je suis heureux pour lui, mon coeur est malade. Alors je lui envoie un petit message.

Coco me réconforte, me fait parler car aujourd’hui c’est le silence de mon côté.

Il fait bon et nous avançons à très bonne allure, enfin presque puisque nous nous perdons des le départ.

Nous voyons de mieux en mieux les Pyrénées, les crêtes se détachent bien. Dommage que les smartphones ne soient as de bons appareils photos. On en prend rond les yeux.

9km et nous arrivons à Arthez  de Béarn. Pause café. Nous repartons et deux cents mètres plus loin pause épicerie. Nous y retrouvons nos pèlerins italiens.

Belle marche aujourd’hui, du goudron mais beaucoup aussi de Chemin. Bien entendu nous passons encore dans les champs de maïs. Et du maïs, à droite, à gauche, l’horizon est limitée.

De temps en temps les Pyrénées se rappellent à nous, ils se rapprochent ou c’est l’inverse.

Nous arrivons à Argagnon, je reconnais l’église et le cimetière, alors plein d’équilibre fait très chaud. Et quelques km plus tard c’est Maslacq. On y trouve un bar épicerie. J’aurai une bonne assiette de crudités.

Il reste 8 km pour monter à Sauvelade. Je dis bien monter. Celà s’avère difficile, je bois et je bois …de l’eau.

Heureusement il y a des robinets pour remplir la gourde.

On s’arrêtera pour une petite sieste à l’ombre.

Et puis c’est enfin l’Abbaye de Sauvelade et le Gîte. Là encore j’ai la même chambre, on a une chambre à deux lits avec Coco.

 

 

Laisser un commentaire